Une gêne visuelle récente à droite

0

Lors de l’examen initial, les clichés monochromatiques montrent une hémorragie à la partie temporale de la macula associée à un soulèvement jusqu’à la rétine maculaire. En angiographie, les diffusions tardives évoquent des néovaisseaux choroïdiens occultes rétrofovéaux. En OCT le soulèvement de l’EP avec une hyporéflectivité sous-jacente confirme cette hypothèse. Le soulèvement de l’épithélium pigmentaire relativement plan, affleure la zone centrale (figure). L’acuité visuelle est à 6/10 de loin Parinaud 2 avec métamorphopsies de ce côté droit. Compte tenu de l’acuité visuelle et de la localisation des néovaisseaux, l’abstention thérapeutique est proposée dans un premier temps.Après 1 mois, le syndrome maculaire s’accentue. L’acuité est passée à 4/10 P3 avec une majoration des métamorphopsies. Pourtant, les clichés monochromatiques montrent la résorption de l’hémorragie. En OCT, on observe l’augmentation de l’épaisseur du so[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire