Glaucome : quoi de neuf ?

0

Sur le plan du diagnostic, les analyseurs de la couche des fibres optiques et de la tête du nerf optique apparus ces dix dernières années aident à la mise en évidence de la maladie glaucomateuse et de sa progression, mais ne sont finalement qu’une aide complémentaire de méthodes déjà existantes telles que l’examen clinique de la papille optique et la périmétrie. Dans ce domaine du diagnostic de la maladie et de ses facteurs de risque, les nouveautés concernent surtout le développement de dispositifs – invasifs ou non – de mesure en continu de la pression intraoculaire, permettant d’apprécier plus finement les variations à court ou moyen terme de celle-ci, et aidant ainsi à comprendre les relations entre l’élévation et les fluctuations de la pression intraoculaire, et l’accélération de la mort des cellules ganglionnaires.

Sur le plan du traitement médical, la dernière évolution majeure reste l’avènement de la classe des analogues de prostaglandines, survenu maintenant il y a presque 15 ans. Toutes les molécules ou stratégies neuroprotectrices ont échoué à faire la preuve de leur efficacité, et ne sont pas utilisées en pratique clinique courante. De nombreux travaux présentés ces dernières années laissent néanmoins penser que l’arrivée d’une ou plusieurs nouvelles classes thérapeutiques destinées à abaisser la pression intraoculaire est imminente.

Cet article se propose de présenter une brève revue des publications de l’année 2011, abordant ces trois thèmes principaux de la physiopathologie, des méthodes diagnostiques et thérapeutiques des glaucomes.

Physiopathologie : altérations des propriétés mécaniques des tissus oculaires

Différents arguments laissent penser que la lame criblée peut être le site anatomique de différents événements pouvant aboutir à l’apoptose des cellules ganglionnaires rétiniennes. La lame criblée est composée de différentes lamelles de tissus conjonctifs et d’élastine, empilées les unes sur les autres, et perforées d’environ 200 à 300 pores destinés au[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Ophtalmologique Universitaire de Grenoble et Université Grenoble Alpes.

Laisser un commentaire