Les anneaux cornéens pour kératocônes

0

Au cours des dix dernières années plusieurs innovations thérapeutiques majeures sont venues bouleverser la prise en charge des patients porteurs d’ectasies cornéennes :

– les anneaux cornéens ;

– le cross-linking du collagène de la cornée ;

– les greffes lamellaires ;

– les implants toriques.

Le mode d’action des anneaux pour kératocônes

Les anneaux cornéens ont été utilisés au départ dans le traitement des faibles myopies. En augmentant l’épaisseur cornéenne périphérique, ils raccourcissent la longueur d’arc de la surface cornéenne antérieure et ainsi aplatissent la cornée centrale. Leur effet biomécanique est potentiellement plus marqué dans les cornées amincies.

L’objectif majeur des anneaux pour kératocône est d’améliorer la qualité de vision des patients en remodelant l’architecture cornéenne, en diminuant l’astigmatisme asymétrique, sans enlever de tissu cornéen et sans toucher le centre de la cornée. Les anneaux peuvent être enlevés si nécessaire.

Différents types d’anneaux sont actuellement sur le marché  :

– les Intacs, distribués par la société Additive Technology (Fremont, Californie). Le modèle conventionnel a une zone optique de 7 mm et une section hexagonale. Un nouveau modèle dit SK (pour Severe Keratoconus) a une zone optique de 6 mm et une section ovale. Différentes épaisseurs d’anneaux sont disponibles de 0,25 à 0,45 millimètres. Ils sont distribués par la société Dhinatos ;

– les anneaux de Ferrara ou Keraring, développés par la société Mediphacos au Brésil ; les zones optiques disponibles sont actuellement de 5 et 6 mm et la section triangulaire. Différentes longueurs d’arc sont aussi disponibles.

Les segments d’anneaux constitués de PMMA ont une longueur et une épaisseur variables permettant d’essayer de customiser leur effet. Selon la loi de Blavatskaya, l’effet est d’autant[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur