Place des kératoplasties dans le kératocône

0

Quel type de greffe proposer au patient ?La technique de greffe la plus fréquente dans le kératocône reste la kératoplastie transfixiante (KT) car elle est techniquement assez facile à réaliser (fig. 1). Néanmoins, les résultats de la littérature récente montrent que la kératoplastie lamellaire antérieure profonde (KLAP, fig. 2) donne des résultats visuels proches de ceux de la KT et augmente la survie du greffon. Elle est donc devenue la technique de greffe de référence dans le kératocône. Plusieurs techniques de greffe ont été décrites à partir de la technique princeps décrite par Anwar et popularisée sous le terme big bubble [1]. Dans cette technique, la membrane de Descemet du patient est décollée du stroma par injection d’air dans le stroma postérieur, toute l’épaisseur du stroma receveur est enlevée et un greffon dépourvu de membrane de Descemet est greffé. Néanmoins, le décollement de la membrane de Descemet n’est pas constant. On peut[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie, PARIS.

Laisser un commentaire