Place du traitement par cross-linking dans le kératocône

1

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’ophtalmologie, Département de chirurgie réfractive, CHU TOULOUSE.

Un commentaire

  1. le CXL stabiliserait la cornée mais les publications ne sont pas clairs sur la durée de stabilisation et en plus il y a un biais entre les kératocônes à forte évolutivité et faible

Laisser un commentaire