Place du traitement par cross-linking dans le kératocône

1

Le cross-linking cornéen représente actuellement le seul traitement efficace pour stopper la progression du kératocône. Ce procédé permet de rigidifier la cornée et a pour objectif clinique de ralentir, voire de stopper un kératocône ou une ectasie cornéenne post-Lasik évolutifs.Biochimie du cross-linkingL’objectif du cross-linking est de créer des ponts entre les fibres de collagène de la matrice extracellulaire stromale afin de rigidifier la cornée antérieure. Sur le plan biochimique, ces ponts correspondent à une réaction de glycation : les chaînes hydro-carbonées du collagène forment des ponts azotés entre elles. Cette réaction est naturellement constatée dans l’organisme lors du vieil-lissement. Le but est donc d’accélérer cette réaction par la technique du cross-linking : les UVA agissent comme catalyseur et la riboflavine comme photosensibilisant de cette réaction. Par ailleurs, la riboflavine, en assurant un rôle de filtre, bloque la transm[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’ophtalmologie, Département de chirurgie réfractive, CHU TOULOUSE.

Un commentaire

  1. le CXL stabiliserait la cornée mais les publications ne sont pas clairs sur la durée de stabilisation et en plus il y a un biais entre les kératocônes à forte évolutivité et faible

Laisser un commentaire