Comment diagnostiquer et suivre une sécheresse oculaire ?

0

La compréhension des mécanismes physiopathologiques de la sécheresse oculaire a considérablement progressé ces dernières années, mettant en évidence des facteurs souvent multiples et intriqués [1, 2]. Le diagnostic positif, la compréhension des mécanismes impliqués, l’évaluation de la sévérité et du retentissement sont les bases indispensables pour mettre en place le traitement le mieux adapté à un patient donné. Dans cette pathologie chronique, des ajustements sont souvent nécessaires et seront facilités par de bons outils de suivi. Nous détaillerons d’abord les points clefs de l’interrogatoire, puis de l’examen physique avant de finir par les examens complémentaires qui peuvent aider pour l’évaluation et le suivi [3].L’interrogatoireIl faut accorder du temps à cette première phase de la consultation, qui constitue une étape cruciale, non seulement pour le diagnostic et l’évaluation initiale d’une sécheresse oculaire, mais aussi au cours du[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire