Vitré et médicaments

0

Le vitré est un tissu principalement constitué d’eau, de fibrilles de collagène et d’acide hyaluronique. Il forme un espace central, avasculaire, occupant environ 80 % du volume (en moyenne 4 mL) du globe oculaire. Sa paroi antérieure (ou hyaloïde antérieure) est en contact en avant avec le corps ciliaire et la capsule postérieure du cristallin, alors qu’en arrière la hyaloïde postérieure entretient des rapports étroits avec le tissu rétino-choroïdien (notamment en regard du pôle postérieur). De par sa structure et ses rapports avec les tissus avoisinants, le vitré est rapidement apparu comme une entité anatomique idéale pouvant constituer un réservoir de médicament. Depuis 2006 et l’avènement des anti-VEGF dans le traitement de la DMLA, l’administration de produits médicamenteux directement dans le vitré est devenue pratique courante dans la prise en charge des maladies rétiniennes.La biodisponibilité d’un médicament correspond au taux et à l[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service du Professeur Sahel, Fondation Ophtalmologique Rothschild, Paris.

Laisser un commentaire