Œdème maculaire diabétique et chirurgie

0

Les principales études

En pratique, deux cas de figure se présentent, selon qu’il existe ou non des anomalies de l’interface vitréomaculaire.

>>> En cas d’anomalie de l’interface vitréomaculaire, il est clairement établi que la vitrectomie est efficace sur la réduction de l’OMD. Une étude prospective du DRCR net publiée en 2010 [2], portant sur 87 yeux présentant un OMD avec anomalie de l’interface vitréorétinienne et opérés de vitrectomie, a établi qu’à 6 mois postopératoires, la majorité des patients avait une diminution significative de l’épaisseur maculaire (43 % retrouvant une EMC normale inférieure à 250 µm). De plus, 43 % avaient un gain d’AV de plus de 10 lettres. Il est cependant à noter que 22 % de patients avaient une diminution d’AV de plus de 10 lettres (parfois liée à des complications postopératoires, mais en partie liée à l’évolution naturelle de le maculopathie diabétique).

>>> En l’absence d’anomalie de l’interface vitréorétinienne, l’indication de la vitrectomie est plus discutable. Dans une étude rétrospective, Massin et al. ont rapporté qu’il n’existait aucun bénéfice anatomique ou fonctionnel de la vitrectomie pour l’OMD diffus réfractaire au traitement par laser en l’absence de composante tractionnelle associée [3]. Une autre étude prospective dans laquelle 46 % des patients avec OMD diffus persistant n’avaient pas eu de laser maculaire en préopératoire retrouvait l’absence d’amélioration anatomique et fonctionnelle post-vitrectomie à 12 mois [4]. En revanche, une étude prospective randomisée et contrôlée trouve une amélioration significative (anatomique et fonctionnelle) de l’OMD diffus réfractaire au laser sans composante tractionnelle par rapport aux contrôles sans traitement, mais uniquement sur 6 mois de suivi [5, 6].

Réalisation pratique

1. Reconnaître une anomalie significative de l’interface vitréorétinienne associée à l’OMD

Elles sont très fréquentes chez les diabétiques, et beaucoup plus facilement individualisées par l’avènement de la technologie Spectral Domain OCT. Il existe[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire