Diagnostic virologique des uvéites liées aux “Herpes Viridæ”

0

Quatre virus de la famille des Herpes Viridæ sont les principales causes des uvéites et rétinites virales dans les pays industrialisés : les virus Herpes Simplex type 1 (HSV-1) et type 2 (HSV-2), le virus de la varicelle et du zona (VZV) et le cytomégalovirus (CMV). Le diagnostic des infections liées à ces virus est bien établi, mais son application aux fluides oculaires, difficilement automatisable, relève encore de laboratoires spécialisés. Ce diagnostic repose sur la détection des acides nucléiques viraux et/ou des IgG spécifiques dans l’humeur aqueuse. On privilégie les techniques directes dérivées de la réaction de polymérisation en chaîne ou PCR aux stades précoces ou aigus de l’infection, et les techniques indirectes sérologiques aux phases tardives ou chroniques.Intérêt et limites du diagnostic direct1. Principes généraux de la PCRLes techniques de réaction de polymérisation en chaîne (PCR) permettent de déceler les génomes viraux présents [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Pôle Biologie-Pathologie-Pharmacie, Service de Virologie, Hôpital Cochin, PARIS.

Laisser un commentaire