Rétine : quoi de neuf ?

0

1. Rappel : prise en charge thérapeutique des mélanomes choroïdiens

L’énucléation (avec mise en place d’une bille d’hydroxyapatite sur laquelle seront greffés les muscles oculomoteurs) est une intervention mutilante mais reste indiquée dans les cas de tumeurs volumineuses (épaisseur supérieure à 12 mm ou diamètre supérieur à 20 mm), ou s’accompagnant d’un envahissement annulaire du corps ciliaire ou de la chambre antérieure, d’une hypertonie majeure par glaucome néovasculaire, d’un décollement total de la rétine, d’extension extra-sclérale majeure ou d’envahissement du nerf optique (dans ces deux derniers cas, l’indication de radiothérapie externe complémentaire sera à discuter avec un radiothérapeute au cours de réunions de concertation pluridisciplinaire obligatoires [RCP]). L’œil énucléé est obligatoirement examiné par l’anatomopathologiste qui précisera le type histologique (fusiforme, épithélioïde ou mixte) et l’extension locorégionale. L’étude cytogénétique et immunologique de la tumeur sera également réalisée [4].

Le “gold standard” thérapeutique des mélanomes choroïdiens (en dehors des cas cités ci-dessus) repose aujourd’hui sur l’irradiation tumorale : protonthérapie (fig. 1) dans la plupart des cas sauf les volumineuses tumeurs antérieures supéro-externes et les petites tumeurs antérieures qui sont mieux traitées par disque d’iode.

La protonthérapie permet de délivrer 60 grays RBE en 4 fractions après repérage chirurgical de la tumeur (mise en place de clips de Tantale). Les complications observées après traitement par faisceau de protons sont variées et dépendent de la taille et de la localisation tumorale : décollement de rétine exsudatif parfois massif, glaucome, cataracte, syndromes secs voire rarement une kératite, maculopathie ou papillopathie radique, inflammation, glaucome néovasculaire (en général, en cas d’irradiation de tumeurs volumineuses et de syndrome de “tumeur toxique” accompagnée d’un relargage massif de VEGF).

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie IV, Hôpital des Quinze-Vingts, PARIS. Centre Ophtalmologique Vincennes Vision, VINCENNES.