Pourquoi opérer un strabisme de l’adulte ?

0

Quelques rappels sur les strabismes de l’adulte

La prévalence du strabisme de l’adulte est estimée à environ 4 %. Cette prévalence est cependant difficile à établir du fait des difficultés de recensement liées aux patients perdus de vue ou à ceux faussement informés du risque de diplopie postopératoire et refusant l’éventualité d’une nouvelle intervention.

Le strabisme qui se manifeste après l’âge de la maturité visuelle peut avoir dans environ 50 % des cas son origine dans la petite enfance ou l’enfance, mais il peut survenir pour la première fois chez des patients plus âgés (microstrabismes décompensés, strabismes accommodatifs devenus atypiques).

1. Adultes atteints d’un strabisme précoce traité dans l’enfance

Dans de nombreux cas, la déviation des yeux a été traitée au cours des premières années de sa survenue par la chirurgie ou des méthodes non chirurgicales, mais la déviation oculaire est réapparue (strabismes récidivants dans le même sens que la déviation initiale) ou n’a pas été totalement corrigée (strabismes résiduels) ou la déviation s’est inversée par surcorrection chirurgicale du strabisme initial (strabismes consécutifs). La chirurgie durant l’enfance peut donner des résultats satisfaisants pendant de nombreuses années, mais la correction du strabisme peut se détériorer à la suite d’un certain nombre de facteurs, incluant une modification de la réfraction, d’autres interventions chirurgicales ophtalmologiques[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie,
 Centre Hospitalier Universitaire
 de STRASBOURG.