Modifications de la biomécanique cornéenne induites par la chirurgie réfractive

0

Intérêt de l’étude de la biomécanique cornéenne en chirurgie réfractiveLes techniques de chirurgie réfractive modernes que sont le Lasik et la photokératectomie réfractive (PKR) sont des méthodes soustractives entraînant des modifications du pouvoir réfractif de la cornée par remodelage de celle-ci. Dans ces techniques, la possible réaction biomécanique est négligée, alors qu’il a été démontré qu’une partie des effets “non prédits” par les profils d’ablation sont liés à des modifications de la géométrie du mur cornéen d’origine biomécanique [1].Pour les techniques de kératotomie radiaire (KR), aujourd’hui abandonnées, la modification du pouvoir optique de la cornée reposait sur la modification de la structure biomécanique de la cornée. Les incisions radiaires profondes affaiblissaient la périphérie de la cornée, ce qui avait pour conséquence un bombement périphérique et un aplatissement central. Néanmoins, avec cette technique, la[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire