Approche moderne et nouvelles indications des vitrectomies

0

Les pathologies rétiniennes ont connu de grandes avancées lors de la dernière décennie avec l’apparition des anti-VEGF et les progrès de l’imagerie OCT. Dans le domaine chirurgical, une des grandes avancées a été le développement de la vitrectomie transconjonctivale dont nous aborderons, dans une première partie, les différents progrès techniques. Dans une seconde partie, nous reverrons les grandes indications des vitrectomies.

Approche moderne de la vitrectomie

1. Une chirurgie plus sûre et plus efficace

La vitrectomie bénéficie de progrès techniques constants qui la rendent plus sûre et plus efficace. La vitrectomie 20 Gauges tend à disparaître au profit de nouveaux standards de vitrectomie permettant une chirurgie mini-invasive par des incisions transconjonctivales sans suture de 23 ou 25 Gauges, associées à des vitesses de coupes de plus en plus élevées. La miniaturisation des instruments progresse encore avec l’apparition récente sur le marché de système 27 Gauges (fig. 1 et 2).

Les nouvelles sondes de vitrectomie permettent un contrôle actif de la fermeture et de l’ouverture de la fenêtre d’aspiration du vitréotome, ce qui autorise des vitesses de coupes de 5 000, voire 7 500 coups/mn tout en maintenant un cycle d’efficacité supérieur aux systèmes antérieurs. Les vitesses de coupes élevées réduisent les tractions vitréennes engendrées par la vitrectomie, et donc le taux de déchirures rétiniennes. La rigidité des pièces à main a été améliorée et il est désormais aisé d’accéder à la base du vitré avec des instruments de 25 Gauges.

De plus, grâce[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur