Kératites et maladies de système

0

Les kératites liées aux maladies auto-immunes recouvrent des pathologies assez diverses : syndrome de Gougerot-Sjögren, ulcère de Mooren et kératite ulcérante périphérique, polyarthrite rhumatoïde, pemphigoïde oculaire cicatricielle, syndrome de Stevens-Johnson. Les signes cliniques de ces kératites immunitaires sont aspécifiques. Il peut s’agir d’une kératite ponctuée superficielle, d’un ulcère cornéen, d’une kératite sèche, d’une insuffisance limbique, d’une néovascularisation cornéenne ou d’une fibrose de la surface oculaire.La présence d’une inflammation chronique, l’absence de cause infectieuse et l’élimination des causes non inflammatoires (brûlures oculaires…) sont autant d’arguments pour évoquer une origine immunitaire devant une pathologie cornéenne. La kératite interstitielle herpétique, la kératite lipidique zostérienne, la kératite interstitielle syphilitique et les kératites neuroparalytiques sont des diagnostics dif[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire