Angio-OCT et DMLA

0

L’angio-OCT est une évolution de la technique de tomographie en cohérence optique (OCT) basée sur une analyse “en face” avec un module permettant la visualisation des vaisseaux. Sur l’appareil Optovue XR-Avanti, il s’agit du module SSADA (Split-spectrum amplitude-decorrelation angiography algorithm). [1] Ce module permet de visualiser les vaisseaux dans les différents plans (principe de l’OCT “en face”) sur une fenêtre d’examen de 3, 6 et 8 mm. Les quatre principaux plans d’analyse sont le plan de la rétine interne avec la couche profonde et la couche superficielle, le plan de la rétine externe bien reconnaissable car avasculaire et le plan de la choroïde avec la couche choriocapillaire. Ce dernier étant le plus important dans le champ de la DMLA. L’intérêt de cette technique est d’être semi-automatisée ; par conséquent, les plans de coupes peuvent être retravaillés et optimisés pour la visualisation de petits réseaux néovasculaires [2].

L’angio-OCT trouve son champ d’application principalement dans les maculopathies et, en premier lieu, la DMLA [3]. En effet, de par sa fenêtre d’examen limitée et très centrale, la partie la plus évidente à examiner est la zone maculaire et périmaculaire. Avec un peu d’entraînement, il devient possible d’examiner les zones au-delà des arcades temporaux.

Le tableau I résume les principaux avantages et inconvénients de la technique angio-OCT en comparaison avec l’angiographie classique.

Angio-OCT : outil diagnostique dans la DMLA

Il est clairement admis que le diagnostic de DMLA repose sur une approche d’imagerie multimodale. En effet, l’association des examens usuels : rétinographe (sans et avec filtres couleurs), angiographe (autofluorescence, avec injection de fluorescéine et ICG [Indocyanine green chorioangiography]) et OCT permet d’augmenter la sensibilité et la spécificité [4]. De plus, les dernières recommandations de la HAS (Haute Autorité de santé) préconisent l’association de ces techniques [5].

L’angio-OCT s’inscrit dans cet arsenal diagnostique et vient apporter des informations complémentaires en plus des autres examens. L’avantage est une réalisation assez rapide (donc pas de perte de temps) et non invasive. Il existe une relative bonne corrélation entre les différents types de néovaisseaux choroïdiens[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Explore Vision, PARIS, Centre d’Exploration de la Vision, RUEIL-MALMAISON, Hôpital Lariboisière, PARIS.