Occlusions veineuses rétiniennes : diagnostics différentiels

0

Les occlusions veineuses rétiniennes (OVR) sont la deuxième cause la plus fréquente de pathologies vasculaires rétiniennes après la rétinopathie diabétique. Le diagnostic peut être fait au fond d’œil devant un tableau associant une dilatation veineuse et des hémorragies rétiniennes périveineuses disséminées. À ce tableau de base, peuvent s’associer un œdème papillaire, un œdème maculaire, une hémorragie intravitréenne ou des nodules cotonneux. Cependant, l’examen n’est pas toujours aussi aisé et, selon la forme de l’OVR, elles peuvent être confondues avec d’autres pathologies. La recherche d’hémorragies rétiniennes périphériques aidera souvent au diagnostic. Le tableau est classiquement unilatéral, l’examen du fond d’œil de l’œil adelphe sera également utile pour nous orienter vers une autre pathologie vasculaire rétinienne. Les OVR comprennent par ordre de fréquence : les occlusions de branche veineuse rétinienne (OBVR), les [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire