Occlusions veineuses : vers un nouveau laser ?

0

Les occlusions veineuses rétiniennes (OVR) sont, après la rétinopathie diabétique, la deuxième cause de la pathologie vasculaire rétinienne. L’œdème maculaire en est la principale cause de baisse d’acuité visuelle (BAV). Il s’écoule généralement quelques jours, ou quelques semaines, entres les premiers signes ophtalmo-logiques d’une OVR et la survenue d’un œdème maculaire.Œdème maculaireLe diagnostic d’un œdème maculaire est fondé sur l’OCT (Optical coherence tomography). Il quantifie l’ampleur de l’épaississement maculaire et son association ou non à un décollement séreux rétinien (DSR) [1].L’angiographie à la fluorescéine permet d’identifier la topographie de la non perfusion. Selon son extension, on distingue les formes bien perfusées des formes non perfusées. L’œdème maculaire peut se matérialiser par une accumulation de colorant dans les logettes cystoïdes. Après une phase aiguë, les OVR deviennent des maladies -chroniques,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire