Les urgences neuro-ophtalmologiques pédiatriques

0

Les signes d’appel1. Œdème papillaireLe diagnostic d’œdème papillaire chez l’enfant est assez fréquent et repose sur des critères cliniques : papille saillante à bords flous avec effacement des vaisseaux rétiniens (fig. 1). Des hémorragies pré et péripapillaires peuvent exister ainsi que des nodules cotonneux. Les étiologies sont multiples et il convient dans un premier temps d’éliminer les faux œdèmes papillaires (petite papille saillante) et les pseudo-œdèmes papillaires comme les druses de la papille. L’angiographie à la fluorescéine peut aider au diagnostic montrant l’absence de diffusion dans ce cas.Les signes devant alerter sont : la baisse d’acuité visuelle (BAV) associée et les signes d’hypertension intracrânienne (HTIC). Des céphalées, un trouble de la vigilance, des nausées/vomissements, une paralysie oculomotrice (notamment de la 6e paire crânienne), des signes neurologiques de localisation sont à rechercher et justifient la ré[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Necker, PARIS.

Laisser un commentaire