Les conjonctivites du nouveau-né et de l’enfant

0

La conjonctivite de l’enfant est une affection bénigne, mais très fréquente. Elle représente en effet plus de la moitié des actes ophtalmologiques réalisés par les médecins généralistes et représente une incidence annuelle variant entre 10 et 50 cas pour 1 000 habitants. Les streptocoques et Haemophilus influenzae sont les bactéries les plus fréquemment en cause, à l’origine de 40 à 80 % des conjonctivites selon les séries [1].Au contraire, les conjonctivites néonatales secondaires aux micro-organismes responsables des infections sexuellement transmissibles (IST) – Chlamydia trachomatis, Neisseria gonorrhoeae ou Herpes simplex virus – sont plus rares mais pourvoyeuses de complications redoutables, notamment des kératites. Ces pathogènes sont en général rencontrés lors du passage dans la voie génitale au décours de l’accouchement. À côté de ces formes particulières de conjonctivites, le nouveau-né peut aussi présenter une atteint[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, Hôpitaux Universitaires, STRASBOURG.

Laisser un commentaire