Que faire devant une CRSC sans point de fuite ?

0

CRSC sans point de fuite : éliminer un diagnostic différentiel1. DMLA néovasculaireChez les patients âgés de plus de 50 ans, la CRSC est un diagnostic différentiel classique de la DMLA néovasculaire car ces deux maladies peuvent présenter des signes exsudatifs intrarétiniens, sous-rétiniens et sous-épithéliaux (fig. 1). La distinction entre les deux entités est d’autant plus délicate que la CRSC chronique peut aussi se compliquer de néovascularisation secondaire.La DMLA néovasculaire et la CRSC chronique peuvent présenter les mêmes symptômes visuels à type de baisse d’acuité visuelle rapide, métamorphopsies et scotomes. Lors de l’examen clinique, des signes exsudatifs intra-, sous-rétiniens et des DEPs peuvent être retrouvés. Le bilan d’imagerie complet avec rétinophotos, clichés en autofluorescence, angiographie à la fluorescéine et en ICG et OCT choroïdien seront nécessaires pour préciser le diagnostic différentiel (fig. 1). La recherche[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service du Professeur Sahel, CHNO des 15-20, PARIS,

Laisser un commentaire