La lentille intraoculaire TECNIS Symfony : une zone de focalisation étendue qui permet une meilleure tolérance aux défauts réfractifs résiduels postopératoires

0

Méthodologie

Une étude prospective multicentrique internationale, l’étude CONCERTO, a été menée pour évaluer les résultats cliniques obtenus après implantation bilatérale de l’implant à champ de vision étendu TECNIS Symfony ZRX00. Il est conçu avec une optique diffractive achromatique qui étend le champ de vision, corrige l’aberration chromatique de l’œil. Le design asphérique de l’implant est conçu pour compenser l’aberration sphérique de la cornée.

411 patients porteurs d’un implant à champ de vision étendu TECNIS Symfony® dans les deux yeux ont été inclus dans l’étude. Les patients ont fait l’objet d’un suivi postopératoire entre quatre et six mois incluant l’évaluation de leur acuité visuelle et de leur réfraction subjective.

L’analyse spécifique de l’astigmatisme inclus 386 yeux de 193 patients ayant un cylindre de même valeur sur les deux yeux. Les données recueillies ont été partagées en quatre groupes en fonction de la magnitude du cylindre résiduel et de l’équivalent sphérique de la réfraction postopératoire.

Résultats

Les yeux présentant un astigmatisme résiduel allant jusqu’à 0.75D ne montrent pas de baisse d’acuité visuelle significative sur le plan clinique. D’autre part, l’axe de l’astigmatisme ne semble pas impacter la tolérance de l’astigmatisme résiduel. Il n’y avait pas de différence d’acuité visuelle binoculaire non corrigée de loin, intermédiaire ou de près qu’il s’agisse d’un astigmatisme direct, inverse ou oblique (p ≥ 0,143).

Les résultats concernant l’acuité visuelle non corrigée étaient très proches dans tous les groupes. La différence d’acuité binoculaire non corrigée en vision de loin n’était que de 0,5/10 entre les SE postopératoires de ± 0,25 et de ± 2,0 D. Les acuités intermédiaires et de près étaient légèrement supérieures pour les SE résiduels plus élevés.

Conclusion

En résumé, l’implant TECNIS Symfony a démontré sa capacité à apporter une vision continue de loin jusqu’au près. La présence d’un astigmatisme résiduel jusqu’à 0,75 D impacte peu l’AV binoculaire de loin. L’implant TECNIS Symfony montre également une bonne tolérance aux surprises réfractives postopératoires (sweetspot) ce qui est un facteur clé pour la satisfaction du patient.

L’auteure a déclaré avoir été investigateur[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, CHU, BREST.