Sécheresse oculaire et qualité de vision

0

“La sécheresse oculaire est une maladie multifactorielle des larmes et de la surface oculaire qui entraîne des symptômes d’inconfort, une perturbation visuelle, et une instabilité du film lacrymal avec des lésions potentielles de la surface oculaire. Elle est accompagnée d’une augmentation de l’osmolarité du film lacrymal et d’une inflammation de la surface oculaire”, ainsi le Dry Eye Workshop de 2007 [1] a défini le syndrome sec oculaire. La notion “perturbation visuelle” y apparaît comme l’un des symptômes cardinaux de cette affection.En effet, la littérature, depuis presque vingt ans, rapporte des éléments confortant ce fait. Ainsi Rolando et al. [2] rapportent une étude évaluant la sensibilité aux contrastes chez trois groupes de patients, l’un (n = 12 patients) présentant essentiellement une sécheresse oculaire, l’autre (n = 18 patients) associant sécheresse et atteinte épithéliale cornéenne et conjonctivale et le groupe témoin (n[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Cabinet Ophtalmologie Foch, BORDEAUX.

Laisser un commentaire