Mourir jeune, le plus tard possible !

0

Cruickshanks KJ, Nondahl DM, Johnson LJ et al. Generational Differences in the 5-Year Incidence of Age-Related Macular Degeneration. JAMA Ophthalmol, 2017 [Epub ahead of print]La DMLA reste la première cause de baisse de vision chez les sujets âgés de nos pays occidentaux et le vieillissement de la population de nos pays fait souvent craindre une majoration importante de l’incidence de la maladie au cours des années et dizaines d’années à venir.La meilleure prise en charge des néovaisseaux choroïdiens a incité à développer le dépistage de la maladie pour augmenter le nombre de patients accédant aux traitements. L’amélioration des outils diagnostiques et leur démocratisation ont aussi contribué à cette impression souvent décrite par nos patients selon laquelle la DMLA est une maladie de plus en plus fréquente.L’article publié par l’équipe de Karen Cruickshanks à Madison dans le Wisconsin vient opportunément moduler cette impression. Les données de la Be[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire