Suivi des néovaisseaux en OCT-A : sont-ils actifs ?

0

Principes

L’Optical Coherence Tomography-Angiography (OCT-A) est une technique non invasive permettant la visualisation indirecte de la vascularisation choriorétinienne, de manière “indirecte” car le traitement du signal permet de mettre en évidence, en calculant la “décorrélation” de l’amplitude du signal, les éléments figurés du sang. On visualise ainsi, le mouvement du flux sanguin et apprécie ses variations en terme d’hypo- ou d’hyper-réflectivité selon le débit dans les vaisseaux rétiniens maculaires. Il s’agit d’une imagerie révolutionnaire qui change de l’analyse traditionnelle basée sur l’angiographie à la fluorescéine et en ICG. L’OCT-A combine ainsi l’imagerie OCT “en face” à la détection des mouvements au sein des structures vasculaires chorio-rétiniennes dans un plan frontal (fig. 1).

Diagnostic

Les néovaisseaux et principalement les néovaisseaux choroïdiens de la DMLA sont une indication de choix pour l’OCT-A [1]. En effet, il s’agit de mettre en évidence un “flux” néovasculaire ou anormal dans une architecture vasculaire connue. On distingue classiquement plusieurs types de néovaisseaux choroïdiens. Il en va de même en OCT-A avec une facilité plus ou moins grande de faire le diagnostic selon le type, la taille et la localisation du néovaisseau. Le type 1 (ou occulte) est un néovaisseau sous-épithélial se développant entre la membrane de Bruch et l’épithélium pigmentaire. Il s’agit du phénotype le plus fréquent dans la DMLA néovasculaire (fig. 2). Le type 2 (ou visible) est un néovaisseau pré-épithélial ayant franchi la membrane de Bruch, puis l’épithélium pigmentaire. L’OCT-A permet également de manière plus ou moins pertinente de visualiser le type 3 (ou anastomose chorio-rétinienne) ou encore les vasculopathies polypoïdales [2]. L’OCT-A est un élément utile également dans les néovaisseaux inflammatoires, sur myopie forte ou encore chez le sujet jeune. Nous distinguons les néovaisseaux rétiniens pouvant compliquer les rétinopathies diabétiques (fig. 3) ou toutes autres rétinopathies ischémiques (OVCR ischémique, drépanocytose, ROP…).

Suivi

La description des principaux aspects des néovaisseaux en OCT-A est basée sur les critères d’activité des néovaisseaux [3]. En effet, les critères d’activité des néovaisseaux en OCT-A se divisent en 5 critères :

On[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Explore Vision, PARIS, Centre d’Exploration de la Vision, RUEIL-MALMAISON, Hôpital Lariboisière, PARIS.