Aspects trompeurs des neuropathies optiques

0

Les neuropathies optiques réalisent des tableaux cliniques variés selon leur mode de survenue, leur topographie et l’importance de la baisse de l’acuité visuelle. Le diagnostic est habituellement clinique, devant une diminution de l’acuité visuelle uni- ou bilatérale, d’installation aiguë ou chronique ou une anomalie de la papille.Certaines pathologies peuvent faussement orienter le diagnostic vers une neuropathie optique en associant baisse de l’acuité visuelle, anomalie de la vision des couleurs et scotome central.>>> Si le fond d’œil est normal, il faut s’assurer d’avoir éliminé :une erreur réfractive non corrigée peut passer inaperçue lors d’un premier examen et il doit être réévalué surtout en cas de doute sur une réelle atteinte sensorielle ;une atteinte des milieux transparents tel un kératocône fruste (fig. 1) ou une cataracte débutante (sous capsulaire surtout) doit être prise en considération surtout si le diagnostic de [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, CHU de REIMS.

Laisser un commentaire