Prise en charge des complications radiques

0

Les complications radiques surviennent dès lors qu’un organe est exposé à des radiations, que cela soit après radiothérapie externe, brachythérapie (plaques ionisantes), protonthérapie ou radiothérapie par Gamma Knife. Au niveau oculaire, les complications radiques sont consécutives à un traitement radiothérapique d’une tumeur intraoculaire comme le mélanome uvéal ou les métastases choroïdiennes, ou à un traitement d’une tumeur céphalique, naso-pharyngée, orbitaire ou nasale pour lesquelles l’œil se situe dans le champ d’irradiation. Cet article présente de façon synthétique la prise en charge des diverses complications radiques oculaires [1].Syndrome sec radiqueLa radiothérapie est un facteur de risque reconnu de syndrome sec oculaire, avec un effet dose-dépendant. L’œil sec post-radique est lié à des lésions oculaires conjonctivales, lacrymales, cornéennes et palpébrales responsables d’une hyposécrétion et d’une hyperévaporation lacrym[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Pasteur 2, CHU, NICE.

Hôpital Pasteur 2, CHU de NICE.

Hôpital Pasteur 2, CHU de NICE.

Laisser un commentaire