Nouveautés dans la chirurgie maculaire des myopes forts

0

La myopie forte est définie par une longueur axiale supérieure à 26 mm (ou réfraction inférieureà -6 D). Cet allongement du globe s’associe à diverses pathologies maculaires parmi lesquelles le fovéoschisis et les trous maculaires (TM), compliqués ou non de décollement de rétine (DR) du pôle postérieur. Le traitement chirurgical de ces complications maculaires de la myopie forte est rendu difficile par les caractéristiques de l’œil myope fort : longueur axiale augmentée et staphylome postérieur, adhérences du cortex vitréen, vitréoschisis et faibles contrastes associés à l’atrophie rétinienne et à la choroïdose myopique.Néanmoins, le perfectionnement des techniques chirurgicales, rendu possible par les progrès technologiques (instrumentation spécifique, vitrectomie mini-invasive, filtres et colorants, OCT intra-opératoire et systèmes de visualisation 3D), a permis ces dernières années d’en améliorer le pronostic anatomique et fonctionnel.Ép[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

OphtalmoPôle Paris, Hôpital Cochin, PARIS.

Laisser un commentaire