Piège diagnostique devant un œdème maculaire bilatéral

0

L’apparition d’un œdème maculaire chez un patient d’un âge avancé est toujours suspect de DMLA, mais il faut se méfier des diagnostics différentiels, en particulier lors des atteintes bilatérales concomitantes.ObservationMadame B., 83 ans, consulte devant une baisse d’acuité visuelle bilatérale d’apparition rapide, associée à des métamorphopsies à 3/10 P5 œil droit et 5/10 P4 œil gauche. Elle a, comme antécédent, une chirurgie de la cataracte aux deux yeux il y a 8 mois.Le contenu de l’examen se trouve dans les fig. 1 et 2.Devant ce tableau clinique, une angiographie à la fluorescéine et une ICG à la recherche de néovaisseaux choroïdiens bilatéraux sont réalisées (fig. 3). Elles révèlent une simple imprégnation des altérations de l’épithélium pigmentaire, sans aucun élément évocateur d’un néovaisseau choroïdien. L’absence d’hyperfluorescence tardive de la papille peut évoquer un syndrome d’Irvine-Gass.Lors de l’interrog[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Centre Rétine Gallien, BORDEAUX.

Ophtalmologistes, centre Rétine-Gallien, BORDEAUX.

Ophtalmologistes, centre Rétine-Gallien, BORDEAUX.

Ophtalmologistes, centre Rétine-Gallien, BORDEAUX.

Ophtalmologistes, centre Rétine-Gallien, BORDEAUX.

Ophtalmologistes, centre Rétine-Gallien, BORDEAUX.

Laisser un commentaire