Les faux œdèmes maculaires

0

Les “faux œdèmes” maculaires comportent des cavités hyporéflectives au sein du tissu rétinien, visibles en OCT. Théoriquement, il n’y a pas de rupture de la barrière hémato-rétinienne expliquant leur survenue : ils sont d’origine tractionnelle ou dégénérative.On les distingue donc des “vrais œdèmes”, d’origine vasculaire ou inflammatoire (par exemple OM diabétique, OM sur vascularite…) secondaires à une rupture de la barrière hémato­rétinienne interne ou externe : il s’agit donc d’une classification, qui a ses avantages et inconvénients, parfois en opposition avec la physiopathologie de l’œdème maculaire, sujet exposé par le Pr D. Gaucher.>>> Parmi les causes tractionnelles, on retient :Fovéoschisis du myope fort (fig. 1) : dû à un conflit entre les éléments rigides (hyaloïde, membrane limitante interne, vaisseaux rétiniens) et les éléments flexibles (rétine externe, choroïde, sclère), on observe un clivage avec[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital de la Vision, CHRU Timone, MARSEILLE.

Laisser un commentaire