Le décollement postérieur du vitré : le normal et le pathologique, classification

0

Malgré son apparente simplicité du fait de sa transparence, le vitré est une entité dont la composition et la structure changent avec le temps. La liquéfaction et le décollement postérieur du vitré sont deux éléments majeurs de l’évolution du vitré.Histologie du vitréLe vitré occupe 80 % de la cavité vitréenne. Pour un œil émétrope, son volume est d’environ 4 mL. Ce volume peut être fortement augmenté dans le cas d’une myopie forte.Le vitré est un gel dont la consistance est assurée par un réseau tridimensionnel de fibres de collagène, fibres longues et non ramifiées, et d’une matrice extracellulaire constituée essentiellement d’acide hyaluronique et d’autres macromolécules. La concentration du collagène dans le vitré reste faible (300 µg/mL). Sa distribution est non uniforme, plus dense au niveau de la base du vitré, puis moins importante au niveau du cortex postérieur et enfin dans le vitré central. L’acide hyaluronique permet de [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre Ophtalmologique Kléber, LYON.

Laisser un commentaire