Le fovéoschisis du myope fort : histoire naturelle et indications chirurgicales

0

La myopie forte est définie par un équivalent sphérique supérieur à -6 dioptries ou une longueur axiale supérieure à 26 mm. Sa prévalence est en augmentation constante dans le monde. La myopie pathologique, particulièrement fréquente en Asie, est caractérisée par des altérations rétiniennes liées à l’élongation du globe oculaire et surtout à la présence d’un staphylome postérieur. Les complications maculaires font partie de ce que l’on appelle la maculopathie myopique [1]. Elles représentent une cause importante de baisse d’acuité visuelle et de cécité.La relation particulière entre rétine et vitré dans la myopie forte est à l’origine d’une de ces complications : la maculo­pathie myopique tractionnelle ou fovéoschisis [2]. C’est une complication chirurgicale pour laquelle plusieurs techniques opératoires ont été proposées et dont les indications et le pronostic se sont précisés ces dernières années.PhysiopathologieComme beaucoup d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Civil, STRASBOURG.

Service d’Ophtalmologie, Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG.

Laisser un commentaire