Café et microvascularisation rétinienne

0

Karti O, Zengin MO, Kerci SG et al. Acute effect of caffeine on macular microcirculation in healthy subjects: an OCT-Angiography study. Retina, 2019;39:964-971.

La caféine (1,3,7-trimethylxanthine) est l’alcaloïde naturel le plus utilisé dans le monde, surtout pour ses vertus psychostimulantes. La caféine est présente dans le café, le thé, le chocolat et de nombreux sodas, mais le café est la principale source alimentaire de caféine (fig. 1). Outre ses effets psychostimulants, la caféine peut augmenter le rythme cardiaque et la pression artérielle. Elle augmente aussi les résistances vasculaires périphériques, pouvant ainsi diminuer les flux vasculaires [1].

Les auteurs de cette étude réalisée en Turquie ont utilisé l’OCT-angiographie pour analyser l’effet de la caféine sur la microvascularisation rétinienne. 52 sujets en bonne santé âgés de 24 à 48 ans ont été répartis par tirage au sort en 2 groupes : un groupe témoin et un groupe d’étude, qui a bénéficié d’une administration de caféine. Des images d’OCT-angiographie ont été réalisées initialement puis une heure après la prise orale de 200 mg de caféine par voie orale dans le groupe d’étude, et après placebo dans le groupe témoin, pour analyser les flux vasculaires maculaires, la densité des vaisseaux maculaires et l’aspect de la zone avasculaire centrale (FAZ).

Alors qu’initialement les flux maculaires, la densité des vaisseaux maculaires et l’aspect de la FAZ étaient identiques dans les deux groupes, l’absorption de caféine a entraîné une réduction significative des flux dans les plexus capillaires rétiniens superficiel et profond ainsi qu’au niveau de la choriocapillaire (p < 0,05). Par contre, les auteurs n’ont pas observé de différence de l’aspect de la FAZ après consommation de caféine par rapport aux mesures de base (p = 0,063).

En ophtalmologie, plusieurs auteurs ont montré une diminution du flux vasculaire au niveau de la macula, de la tête du nerf optique et de la choroïde [2]. On peut rappeler que la choroïde reçoit environ 95 % du flux vasculaire oculaire. Les mesures du flux vasculaire choroïdien restent cependant difficiles. L’angiographie ICG permet de voir les vaisseaux choroïdiens mais, depuis l’avènement de l’OCT-angiographie, il est plus facile de réaliser des mesures, éventuellement comparatives, des flux vasculaires au niveau de la choriocapillaire.

Le mécanisme d’action de la caféine sur les flux vasculaires n’est pas complètement élucidé. Il ferait intervenir un blocage des récepteurs à l’adénoside, qui est lui-même un vasodilatateur. Certains auteurs avaient montré une diminution de 13 % du flux sanguin rétinien après absorption de 200 mg de caféine [3], et d’autres auteurs ont montré une diminution significative de l’épaisseur maculaire persistant jusqu’à 4[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire