CRSC et allongement des photorécepteurs

0

Yu J, Jiang C, Xu G. Correlations between changes in photoreceptor layer and other clinical characteristics in central serous chorio­retinopathy. Retina, 2019;39:1110-1116.En OCT-B, on remarque souvent un aspect grisâtre au sommet du décollement séreux rétinien (DSR) des choriorétinopathies séreuses centrales (CRSC), classiquement attribué à l’allongement des photorécepteurs [1]. D’autres modifications ont été observées, en particulier un amincissement de couche nucléaire externe [2, 3]. Cet amincissement était associé à une baisse de l’acuité visuelle même lorsque le DSR était résolu. Il reste cependant encore difficile de bien corréler ces modifications morphologiques avec l’évolution fonctionnelle et le pronostic visuel des patients.Les auteurs de cette étude ont tenté de corréler des aspects typiques observés en OCT-B à la durée des symptômes, au chiffre d’acuité visuelle et à l’épaisseur de la couche nucléaire externe en regard de la f[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire