Œdème maculaire diabétique : prise en charge en 2019

0

Le diabète, et en particulier l’œdème maculaire diabétique (OMD), est l’une des principales causes de déficience visuelle et de handicap visuel dans les pays industrialisés. En effet, l’OMD est la première cause de cécité chez les sujets de moins de 60 ans [1, 2]. De par une évolution insidieuse, pauci- symptomatique au départ retardant sa prise en charge, et du fait du vieillissement de la population qui s’accompagne de l’augmentation du nombre de diabétiques, cette pathologie représente un réel problème de santé publique.

L’OMD, qui touche 3 % de la population diabétique [3], apparaît en moyenne 10 ans après la découverte du diabète [4]. Il est à l’origine d’une perte de la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) de plus de 2 lignes chez plus de 50 % des patients dans les 2 années qui suivent son diagnostic [5]. Il est caractérisé par l’accumulation de liquide intra et extracellulaire secondaire à une rupture de la barrière hémato-rétinienne, et à une perturbation de l’homéostasie intra­rétinienne à l’origine d’une destruction progressive du tissu neurorétinien et, avec lui, du capital visuel du patient.

Cependant, son traitement a bénéficié ces dernières années de l’apparition de nouvelles thérapies qui ont amélioré les résultats fonctionnels et offert un meilleur pronostic pour cette patho­logie. Alors que le traitement des facteurs systémiques (contrôle de la tension artérielle, de la glycémie et de l’équilibre lipidique) reste fondamental dans la stratégie thérapeutique de l’OMD, le laser et les injections intravitréennes (IVT) ont toujours un rôle complémentaire essentiel dans sa prise en charge globale.

Quand traiter ?

1. L’urgence

En priorité, il est indispensable de gérer l’urgence. Le traitement de l’OMD n’est jamais une urgence, mais il incite à une vigilance accrue dans un contexte précaire d’équilibre glycémique et tensionnel. En effet, il ne faut jamais oublier l’examen de la périphérie à la[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Centre Monticelli-Paradis, MARSEILLE, Aix-Marseille Université, CNRS, INT, MARSEILLE.

Hôpital de la Vision, CHRU Timone, MARSEILLE.

Centre Monticelli Paradis - Clinique Juge, MARSEILLE.

Centre Monticelli-Paradis, MARSEILLE

Centre Paradis-Monticelli, MARSEILLE.

Laisser un commentaire