Neuro-ophtalmologie chez l’enfant : spécificité et erreurs

0

Une anisocorie chez un nourrissonLa situation est très fréquente : un nourrisson (par définition, enfant âgé de 29 jours à 2 ans), aux iris invariablement bleus, vous est amené car un membre de l’entourage ou un médecin a remarqué une différence de taille entre les deux pupilles. À cette situation classique s’ajoute désormais celle des anisocories décelées lors de l’utilisation d’un rétinographe non mydriatique, qui elles concernent toutes les couleurs d’iris.L’algorithme que nous proposons est indiqué dans la figure 1 [2]. La première étape ne diffère pas de la démarche chez l’adulte : quelle est la pupille malade ? Il faut savoir examiner les pupilles en pleine lumière (lumière du jour ou puissante lumière électrique, jusqu’à ce que l’une des pupilles soit en myosis serré) puis dans la pénombre (jusqu’à ce que l’une des pupilles soit en mydriase).Trois situations peuvent être observées :l’asymétrie prédomine à la pén[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Necker-Enfants Malades, PARIS.

Laisser un commentaire