Les lentilles souples multifocales : les solutions qui s’offrent à nous

0

En 20 ans, la correction de la presbytie a beaucoup évolué, que ce soit grâce aux lentilles de contact souples, rigides, hybrides ou sclérales, ou grâce à la chirurgie réfractive. Nous disposons aujourd’hui d’un grand nombre de lentilles multifocales de profils différents, tous originaux. Il est important de les connaître afin de choisir sa première lentille.

Les lentilles souples multifocales fonctionnent toutes selon le principe de la vision simultanée. Devant l’aire pupillaire se trouvent les différentes corrections (loin, intermédiaire, près). Les images sont rassemblées au niveau du pôle postérieur de l’œil et transmises au cerveau qui “trie” les images pertinentes. Un apprentissage cortical s’impose pour parvenir à ce tri. Cette technologie entraîne une perte de sensibilité aux contrastes responsable d’un “besoin” d’éclairage correct et suffisant.

Les lentilles souples multifocales se caractérisent par un ensemble de critères précis :
– le profil d’addition ;
– la répartition des zones optiques : loin, intermédiaire, près ;
– l’existence de zones optiques “customisées” ;
– la gamme des additions proposées ;
– les règles d’adaptation ;
– à ces critères essentiels, il est possible d’en ajouter deux autres, indépendants du profil multifocal. Il s’agit de la fréquence de renouvellement et de l’existence d’une correction cylindrique possible associée.

Le profil d’addition

>> Lentilles asphériques progressives

La surface de ces lentilles est entièrement progressive ce qui génère une aberration sphérique contrôlée. Cette asphéricité continue entraîne une variation continue de puissance de la vision de loin (VL) à la vision de près (VP), en passant par toutes les puissances intermédiaires.

Les avantages de ce profil d’addition sont une bonne vision intermédiaire et une faible perte d’énergie lumineuse. Les inconvénients sont, quant à eux, liés à l’accumulation d’images très proches compliquant le tri cortical très sollicité et responsable des sensations de flou ou de relief. Par ailleurs, les changements de VL et VP sont interdépendants.

>>[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Point Vision, PARIS.