Quoi de neuf en chirurgie de la cataracte ?

0

Environnement de la chirurgie de la cataracte

L’inflation du nombre de cataractes opérées se poursuit : de 849 602 cataractes opérées en 2017, la croissance a été de 4,6 % en 2018, portant le nombre à 883 677 [1].

En mai 2019, dans le cadre de sa mission d’évaluation des technologies et des actes médicaux, la Haute Autorité de santé (HAS), à la demande de la Caisse nationale d’Assurance Maladie, s’est saisie du thème suivant : Techniques d’anesthésie des actes chirurgicaux portant sur le cristallin. L’objectif de ce travail est de définir les indications et non-indications de chacune des techniques d’anesthésie des actes chirurgicaux portant sur le cristallin. Ce travail a également pour objectif de déterminer les conditions de réalisation et l’environnement requis dans le cadre de la prise en charge anesthésique des actes chirurgicaux portant sur le cristallin.

La note de cadrage est consultable en ligne sur le site de la HAS [2], on peut notamment y lire : “Si la chirurgie de la cataracte se fait sous anesthésie locale topique pure ou topique améliorée, cela devrait donc avoir pour conséquence l’absence de codage et de présentation au remboursement de l’acte anesthésique.” Sans préjuger des conclusions à venir de la commission multidisciplinaire constituée, de nouvelles recommandations et/ou des modifications de la nomenclature pour l’acte d’anesthésie ne peuvent être écartées à court ou moyen terme.

Un avis relatif à la préparation cutanée de l’opéré et à la place de la détersion par un savon antiseptique avant une chirurgie ophtalmologique a été récemment[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

VISIS, Perpignan.

Laisser un commentaire