Auteur Conrath J.

Hôpital de la Vision, CHRU Timone, MARSEILLE.

Revues Générales
0

De même que l’imagerie dans le domaine de l’ophtalmologie est passée de l’imagerie argentique à l’imagerie numérique moderne, la chirurgie ophtalmologique moderne va très certainement bénéficier des mêmes évolutions technologiques, l’amenant à passer progressivement d’une vision conventionnelle à une visualisation numérique du champ opératoire. Cette évolution fera certes face à des obstacles ou freins techniques, mais ces derniers seront sans nul doute levés par les avancées technologiques.
De plus les vastes possibilités offertes par cette technologie en termes d’interfaçage génèrent une dynamique positive pour son essor dans les années à venir. Cet article vise à décrire les évolutions technologiques, les avantages et les limites techniques de la visualisation 3D en chirurgie de la rétine.

Mise au point
0

Premier cas
Il s’agit d’un patient âgé de 47 ans, sans antécédent particulier. Il présente une baisse de l’acuité visuelle de l’OG depuis 15 jours à 1/20e avec une occlusion de la veine centrale perfusée (fig. 1). L’OCT montre un œdème maculaire cystoïde avec décollement séreux rétinien (fig. 2). Un bilan systémique cardiovasculaire et biologique comprenant la recherche d’une hyperhomocystéinémie est négatif.