Comment optimiser le rôle de l’interniste ?

0

Une collaboration étroite entre l’ophtalmologiste et l’interniste est fondamentale dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique des maladies inflammatoires et systémiques touchant l’œil. Cet échange permet d’optimiser les chances d’arriver à un diagnostic étiologique, d’écarter les étiologies infectieuses, puis d’adapter la prise en charge thérapeutique individualisée, plus précisément la gestion des immunosuppresseurs et depuis quelques années des agents biologiques. Les uvéites sont des pathologies dont l’incidence dans les pays occidentaux est de 17 à 52 cas pour 100 000 habitants. Cette incidence s’élève entre 200 et 700 cas pour 100 000 habitants dans certains pays comme la Chine ou l’Inde, du fait de la forte prévalence des uvéites infectieuses qu’on y observe.Les uvéites sont responsables d’un dixième des cas de cécité. Une étiologie est identifiée dans environ 50 à 60 % des cas. L’identification d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire