Editorial : L’angio-OCT

1

Tout d’abord, l’angio-OCT permet la visualisation des plexus vasculaires rétiniens profonds et superficiels, avec une qualité de la visualisation qui nous donne des images nouvelles. Cette nouvelle imagerie nous amène à une nouvelle analyse sémiologique, à de nouvelles descriptions et surtout à une meilleure compréhension.L’angio-OCT permet également la visualisation de structures pathologiques, de micro-occlusions, de territoires de non perfusion, mêmes minimes. Cela s’appli-que à l’œdème maculaire diabétique tout comme aux séquelles d’occlusions veineuses et d’occlusion artérielle.Plus profondément encore, l’angio-OCT permet la visualisation des néovaisseaux choroïdiens dans la DMLA exsudative, ou encore dans d’autres affections comme la myopie forte. Cette technique nous apporte des images encore inconnues qu’il nous faut maintenant corréler avec la pathologie. Les néovaisseaux de type 1 (occultes), de type 2 (classiques), de type 3 (anastomo[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Comité scientifique de la Fédération France Macula.

Un commentaire

Laisser un commentaire