Éditorial : Vous prendrez bien un peu d’infection ?

0

Les infections oculaires et leurs traitements ne figurent pas dans le “top-five” de nos préoccupations d’aujourd’hui. Il faut dire que les révolutions que nous avons vécues ces dix dernières années dans le domaine de l’imagerie, des traitements contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge, de la chirurgie réfractive, de la chirurgie de la cataracte et de certaines classes pharmacologiques concentrent légitimement toute notre attention. Malgré tous ces progrès, les infections oculaires spontanées ou bien survenant après des injections intravitréennes, après nos chirurgies les plus raffinées, sont une bonne illustration de l’humilité de la nature humaine… Elles sont aussi une incitation à ne pas baisser la garde en matière d’asepsie, d’antisepsie et de maniements adaptés des différents traitements anti-infectieux.En 1928, Sir Alexander Fleming découvrit accidentellement la pénicilline en observant une moisissure qui avait contaminé l’u[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

CHU, DIJON.

Laisser un commentaire