Sécheresse oculaire et compléments alimentaires

0

La sécheresse oculaire est, d’après le dernier rapport du Dry Eye Workshop 2 (TFOS DEWS 2), une pathologie multifactorielle dans laquelle l’homéostasie du film lacrymal est perturbée [1]. Cela explique la multitude de stratégies thérapeutiques qui ont, chacune, des cibles plus ou moins différentes. On cherche ainsi à hydrater, substituer les différentes couches du film lacrymal, limiter les frictions, diminuer l’inflammation, améliorer la trophicité, diminuer les stimulations nerveuses, etc.

Les compléments alimentaires occupent une place un peu à part en France du fait de l’absence de remboursement. Cependant, aux États-Unis, ils sont très prescrits dans la sécheresse et en particulier dans les dysfonctionnements des glandes de Meibomius (DGM).

Nous aborderons dans cet article les différents mécanismes d’action des compléments alimentaires dans la sécheresse oculaire et analyserons les arguments apportés par la littérature.

Composition des compléments alimentaires

Les composants principaux sont les acides gras essentiels polyinsaturés (AGPI) oméga-3 et oméga-6. Ils sont dits essentiels car non produits par l’organisme. Selon les produits, on retrouve également des oligoéléments et des molécules à visée antioxydante.

1. Les acides gras polyinsaturés (AGPI)

Les deux classes majeures sont les oméga-3 et les oméga-6 :

>>> Les AGPI oméga-3 dérivent de l’acide alpha-linolénique (ALA), il s’agit avant tout de l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et de l’acide docosahexaénoïque (DHA). L’ALA est un AGPI à chaîne courte, on en trouve dans des huiles végétales comme l’huile de lin, de colza, de noix et d’onagre, ainsi que dans les viandes d’animaux se nourrissant de ces végétaux. EPA et DHA sont des AGPI à chaîne longue et sont présents quasi exclusivement[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Praticien Hospitalier, Hôpital Bichat et Fondation A. de Rothschild, PARIS.