Amblyopies

0

Définitions

Notre définition de l’amblyopie est celle du rapport de la Société française d’ophtalmologie (SFO) de 2013 [1] : “L’amblyopie pourrait […] être définie comme une diminution plus ou moins sévère de la fonction visuelle du fait d’une altération précoce de l’expérience visuelle, le plus souvent asymétrique, par privation d’une image et/ou perturbation du lien binoculaire par strabisme et/ou anisométropie, avec ou sans anomalie anatomique de l’œil et/ou des voies visuelles retrouvée.”

Il n’y a en effet pas un seul type d’amblyopie, il faut parler des amblyopies et cette définition complexe permet de faire référence aux 3 types d’amblyopie :

>>> L’amblyopie monoculaire, qui correspond à la baisse de vision unilatérale et qui est celle que l’on retient le plus souvent.

>>> L’amblyopie bi-oculaire, qui correspond à une vision inférieure à la normale des deux yeux du fait d’une altération précoce bilatérale de l’expérience visuelle (exemple : amétropie forte corrigée tardivement, cataracte “congénitale” bilatérale…). Il faut retenir ici que la normale de vision varie avec l’âge : 10/10 est acquis entre 4 et 6 ans ; le maximum de 16 à 20/10 est acquis vers 10 ans ; la vision maximale diminue ensuite et peut être inférieure de façon “normale” à 10/10 en l’absence de pathologie après 60 à 70 ans.

>>> L’amblyopie binoculaire, qui correspond à une absence de vision binoculaire normale, celle-ci étant de 30 à 60 s au test TNO. Il faut oublier les notions d’“union binoculaire” ou des 3 degrés de vision stéréoscopique théorisés par Worth et dont le synoptophore a proposé la matérialisation :
– 1er degré : la perception simultanée = le lion est dans la cage ;

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur