Vascularites rétiniennes

0

Les vascularites rétiniennes se définissent comme une atteinte inflammatoire des vaisseaux rétiniens. Carl Herbort a adapté la classification des vascularites de Chapel Hill de 1992 à la pratique ophtalmologique [1]. Ainsi, une vascularite rétinienne primitive concernera directement la paroi vasculaire, alors qu’une vascularite rétinienne secondaire correspondra à une projection inflammatoire d’un granulome actif localisé au niveau de la rétine ou de la choroïde sous-jacente. Par ailleurs, pour chacune des situations, il est important de différencier les atteintes purement oculaires des affections associées à une maladie inflammatoire systémique.

Les vascularites rétiniennes sont des manifestations relativement fréquentes au cours des uvéites intermédiaires, postérieures et totales. On distingue :
– les phlébites ou périphlébites : inflammations intéressant les veines ;
– les artérites : inflammations des artères ;
– les capillarites : inflammations du lit capillaire.

Diagnostic

1. Sémiologie clinique

Plusieurs aspects cliniques peuvent être décrits au cours des vascularites.

L’engainement vasculaire est une des manifestations les plus précoces et est la plus caractéristique de la vascularite rétinienne.[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Pitié Salpêtrière, PARIS.

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, PARIS.

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière, PARIS.