Maculopathie œdémateuse diffuse ou œdème tractionnel ?

0

A gauche, l’acuité visuelle mesurée à 4/10, P4, a incité à réaliser dans un premier temps une séance de photocoagulation en grid pour un œdème maculaire. L’absence de modification fonctionnelle ou anatomique après les photocoagulations a ensuite fait discuter une injection intravitréenne de triamcinolone (fig. 1).

Un mois après l’IVT, l’impression fonctionnelle est favorable, l’acuité est remontée à 6/10, P3, ce qui concorde avec le “gain” de 54 μm d’épaisseur de la rétine maculaire observé sur le mapping différentiel de l’OCT. Le cliché monochromatique bleu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire