Des trous dans la hyaloïde postérieure !

0

En imagerie, à gauche on note un aspect de kystes au pourtour de la zone centrale, mieux visibles sur le cliché monochromatique bleu (fig. 1). Le cliché rouge et le cliché en autofluorescence permettent d’éliminer un processus rétinien ou sous-rétinien. On note par ailleurs quelques migrations pigmentaires à la partie temporale du staphylome myopique, à la jonction de l’épithélium pigmentaire “normal”.[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Centre de Rétine Médicale, MARQUETTE-LEZ-LILLE, Service d’Ophtalmologie, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire