Imagerie de l’angle iridocornéen

0

L’imagerie du segment antérieur par échographie de haute fréquence représente un complément d’exploration de plus en plus utile pour expliquer des éléments mal visualisés par la lampe à fente.Les évolutions se font dans deux directions :– une amélioration de la résolution des images ;– la visualisation de zones difficiles– d’accès par l’examen à la lampe à fente.Les principales applications sont décrites en chirurgie réfractive, en matière de glaucome et pour les tumeurs iridociliaires.Principe et développement de l’échographie de très haute fréquence ou UBMLe principe de l’échographie UBM, ou échographie de très haute fréquence, repose sur l’utilisation de transducteurs dont la fréquence est supérieure à 20 MHz, alors que le standard habituel pour l’usage de l’échographie oculaire repose sur des sondes de 10 MHz.Les sondes de 10 MHz permettent une bonne pénétration des tissus en profondeur et donnent un accès à to[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire