Décollements de l’épithélium pigmentaire du sujet âgé

0

Les DEP sont des soulèvements de la membrane basale de l’épithélium pigmentaire qui se sépare de la membrane de Bruch par une accumulation de liquide séreux et/ou du matériel drusenoïde.

Dans les DEP vascularisés, le soulèvement de l’EP est en rapport avec la prolifération de néovaisseaux choroïdiens de type 1 (ou néovaisseaux occultes). Le soulèvement peut être séreux par des néovaisseaux se développant sur le bord, ou fibrovasculaire par une prolifération néovasculaire soulevant l’épithélium sus-jacent.

Les décollements non vascularisés sont en général en rapport avec la confluence de drusen séreux (DEP drusenoïdes), mais plus rarement ils peuvent survenir sur des rétines sans drusen. Dans ces derniers cas, de petits drusen peuvent parfois être retrouvés, mais se situent en dehors du soulèvement de l’EP.

Décollements vascularisés de l’épithélium pigmentaire

Leur diagnostic positif est beaucoup plus facile depuis l’avènement de l’OCT et, plus récemment, de l’OCT-angio-graphie. Deux types de soulèvement sont retrouvés :

  1. Les décollements séreux

Dans ces cas, le soulèvement de l’épithélium paraît plus bulleux et régulier, avec une nette hyporéflectivité sous-épithéliale (fig. 1). Les néovaisseaux à l’origine du soulèvement sont situés sur le bord du DEP sur “une encoche”. Le balayage OCT autour du soulèvement met en évidence des néovaisseaux de type 1 (occultes) sous forme d’un petit soulèvement plan et irrégulier de l’EP, qui constitue le point de départ du DEP séreux (fig. 2).

  • L’angiographie[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur