Les urgences traumatiques pédiatriques

0

Les traumatismes oculaires sont variés et peuvent entraîner des baisses de vision définitives importantes. Dans la population pédiatrique, principalement avant l’âge de 6 ans, le risque d’amblyopie peut encore réduire le pronostic visuel. [1] On peut séparer les traumatismes oculaires à globe fermé des traumatismes oculaires à globe ouvert (par perforation ou par rupture), plus rares mais au pronostic beaucoup plus sévère. En pédiatrie, il existe aussi des traumatismes très particuliers que sont le syndrome du bébé secoué d’une part, et les traumatismes liés à l’accouchement d’autre part dont nous reparlerons.ÉpidémiologieOn retrouve dans la littérature de nombreuses données épidémiologiques à propos des traumatismes oculaires pédiatriques. Récemment, une étude prospective a été réalisée dans un centre d’urgence d’Ile-de-France par J. Mayouego Kouam. Parmi les 586 enfants de 6 mois à 15 ans reçus consécutivement sur une période de 6 mo[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Ophtalmologie, Hôpital Robert-Debré, Paris.

Laisser un commentaire