Topographie cornéenne pour le suivi de la kératoplastie

0

Après un geste de kératoplastie, il est utile de connaître l’évolution réfractive, l’évolution fonctionnelle et le statut optique de la greffe au cours du suivi du patient. Une kératoplastie qui implique la surface oculaire, qu’elle soit lamellaire antérieure (KLA) ou transfixiante (KT), modifie parfois significativement les courbures et donc l’optique cornéenne. La topographie cornéenne offre la possibilité d’obtenir des cartes morphologiques et de courbure pour suivre ces modifications et les prendre en charge au besoin. L’endothélium allogénique des kératoplasties endothéliales ou transfixiantes modulent l’hydratation stromale. Sa fonction peut donc être évaluée par l’épaisseur cornéenne. La topographie cornéenne quantifie cette épaisseur sur l’aire cornéenne adéquate et permet le suivi fonctionnel de ce type de greffe.Suivi réfractifAprès une kératoplastie, l’attente habituelle du patient est l’amélioration de son acuité visuelle ([...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université Paris Descartes, OphtalmoPôle de Paris, Hôpitaux Universitaires, Paris Centre, APHP.

Laisser un commentaire